Devenir vendeur à domicile indépendant VDI

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Voilà, un beau jour, on en a assez, plus envie de se stresser, envie de changement, de profiter de sa famille, de ses amis… en travaillant à son rythme tout en générant des revenus, et on se lance dans l’aventure en décidant de travailler en indépendant et pourquoi pas dans un secteur en plein essor, la vente à domicile.

Quelques points à savoir :

1. choisir un secteur d’activité qu’on aime : bien-être, lingerie, sex-toys, alimentation…

2. faire une visite sur le site de la Fédération de Vente Directe, site sur lequel vous trouverez une liste des sociétés adhérentes avec adresse et liens pour pouvoir les contacter.

Une fois votre secteur d’activité choisi, n’hésitez pas à comparer les différentes sociétés (plan de marketing, formation…)

A savoir, selon les sociétés, vous aurez à payer un set de démarrage, ce qui est tout à fait légal ; certaines sociétés vous donneront des minimums de vente à effectuer et d’autres pas.

En ce qui concerne le paiement des sets de démarrage, vous avez des informations complètes sur la relation contractuelle avec l’entreprise (site de la FVD) et notamment :

“noter : en application du Code de conduite des entreprises de Vente Directe, les entreprises membres de la Fédération de la Vente Directe s’engagent, en cohérence avec les exigences légales et sur certains aspects en complément de celles-ci, à ce que :
  • “Les droits d’entrée et les autres dépenses nécessaires à l’activité supportée par un vendeur, lors de son recrutement ou sur une base périodique, à l’exception des achats de produits destinés à la revente aux consommateurs (pour les acheteurs revendeurs), ne doivent pas constituer une source de profits pour l’entreprise ou une source de revenus des vendeurs”. Article 2-5.
  • “A la rupture du contrat du vendeur, la société doit rependre les stocks de produits commercialisables, les mallettes de démonstration, le matériel de formation, les aides à la vente acquis au cours des 12 derniers mois en état de revente ou d’utilisation, et les créditer sur la base du coût réel d’acquisition nette éventuellement réduit d’une somme à la charge du vendeur qui ne peut dépasser 10 % du coût réel d’acquisition”. Article 2-6.”

3. La vente pyramidale totalement illégale en France est aussi une forme de marketing de réseau. Toutefois, contrairement à la définition de ce dernier, la vente pyramidale ne consiste pas à vendre un produit ou service. Elle consiste à vendre le droit de participer au réseau. En d’autres termes, vous allez par exemple recevoir un émail vantant les mérites de ce système pour “travailler de chez soi et devenir riche”. Mais, pour ce faire, vous allez devoir commander des documents (livres, dossiers, cd-roms) aux affiliés qui sont au palier au dessus de vous. Puis à votre tour, vous allez recruter de nouveaux affiliés qui devront vous acheter ces documents pour entrer dans le réseau. Et ainsi de suite.

En résumé, lorsque vous avez pris votre décision de devenir VDI,

  • visitez le site de la FVD
  • se renseigner sur la société choisie
  • votre rémunération (marge commerciale…)
  • la formation
  • les modalités de retour des articles en cas de non satisfaction…
Voilà, bon courage à toutes et tous
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »